Repenser l’information à l’ère du numérique

“La presse a succédé au catéchisme dans le gouvernement du monde. Après le pape, le papier.

Par cette formule un rien provocatrice, Victor Hugo entendait illustrer la place grandissante que jouaient les médias au 19ème siècle dans la constitution de référentiels et d’idées communes. Deux siècles plus tard, alors que l’industrie des médias est en crise et peine à renouveler son modèle économique, que ses janissaires la conspue en la taxant d’”ennemi du peuple” ; alors que la défiance des populations envers les organes médiatiques est grandissante, comment repenser notre rapport à l’information ? Plus largement, comment repenser l’information à l’ère du numérique ?

  • La notion de “gatekeeping” qui désigne, dans le domaine de l’information, “les intermédiaires chargés de gérer l’accès à la sphère publique”, par le choix de la médiatisation. Cette notion serait devenue obsolète avec l’utilisation des réseaux sociaux. Auparavant, avant de publier un contenu, l’information était filtrée par ces gatekeepers. Actuellement, a lieu le phénomène inverse : l’information est publiée puis triée. Le contrôle de l’information sur les nouveaux médias est très faible car il n’y a pas de barrière à l’accès.
  • La parole d’autorité n’est pas liée au statut de ceux qui s’expriment sur internet. Par exemple, sur Wikipedia, les rédacteurs n’ont pas le droit de faire valoir leur statut comme argument d’autorité. Avec les réseaux sociaux, on observe un glissement de l’autorité qui est remplacée progressivement par la popularité (le nombre de “followers” devient argument d’autorité, dans la mesure où il permet de se faire entendre). D’un côté, cela permet à des voix indépendantes de gagner en visibilité ; a contrario, cela peut s’avérer dangereux avec la possibilité d’acheter des “vues” ou des “likes”.
  • Les bulles cognitives / informationnelles : ce phénomène désigne “les informations [qui] vont dans notre sens en fonction de nos recherches et centres d’intérêt”. La question de la transparence des algorithmes qui trient les informations se pose alors.
  • la structuration de nouvelles formes de médias afin de toucher des populations qui se désintéressent ou qui ont une méconnaissance de l’information ;
  • le développement de l’ éducation à l’information chez les plus jeunes, notamment ;
  • la refonte du business model des médias afin de préserver leur indépendances en étant moins dépendants des revenus de la publicité ; en parallèle, l’évolution du rapport entre les médias et leurs communautés.

--

--

Nous accélérons les innovations technologiques et économiques qui adressent des défis de société par des programmes multi-acteurs d’envergure.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
LIBERTÉ LIVING-LAB

LIBERTÉ LIVING-LAB

344 Followers

Nous accélérons les innovations technologiques et économiques qui adressent des défis de société par des programmes multi-acteurs d’envergure.